COVID-19 : informations sur les mesures de protection FSG

Conformément à la décision du Conseil fédéral du 27 mai 2020, les entraînements seront à nouveau autorisés à partir du 6 juin, et ce sans aucune restriction quant au nombre de personnes par groupe. La condition préalable à l'assouplissement des mesures de protection reste l’établissement d'un concept de protection conforme aux dernières réglementations. Les concepts de protection des sociétés ou des centres d'entraînement ne doivent pas être approuvés par les autorités, mais ils doivent pouvoir être présentés aux autorités sanitaires si nécessaire.
Les principes suivants sont désormais applicables lors des entraînements : 

  1. Pas de symptômes à l‘entraînement
  2. Garder les distances (10 m2 de surface par personne, distance de 2 mètres dès que possible)
  3. Respect des règles d’hygiène de l‘OFSP
  4. Listes des présences pour tracer les éventuelles chaînes d’infection
  5. Désignation d’une personne responsable, respect du concept de protection de la société

Il s’agit de la troisième étape d’assouplissement des mesures depuis le début de l'épidémie de COVID-19. Les nouveaux concepts de protection pour le sport de masse et le sport d’élite peuvent être téléchargés à partir du lien suivant. De plus, Swiss Olympic propose un concept modèle qui peut être adapté à chaque société sans grand investissement en temps. Sous ce lien, vous trouverez également des affiches avec des explications actuelles en ce qui concerne l’impression et l’affichage. 

Compétitions à nouveau autorisées
Désormais, les compétitions regroupant jusqu'à 300 personnes sont à nouveau autorisées. Toutes les compétitions peuvent être organisées, à l'exception des celles d'activités sportives nécessitant un contact physique étroit et constant. Cela signifie que, sous réserve des concepts de protection, le fonctionnement des activités sportives peut être largement normalisé tant à l'entraînement qu'en compétition. 

Mesures au sein des sociétés
Afin de contrôler la mise en œuvre des mesures de protection, l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) mènera dans les prochaines semaines une enquête auprès des sociétés. Celle-ci sera envoyée par e-mail aux présidents des sociétés.

Source: FSG